Developpez.com - Accueil
X

Choisissez d'abord la catégorieensuite la rubrique :

DotNet

De WikiDeveloppez.


Microsoft .NET (aussi appelé DotNet) est une plateforme de développement capable de gérer plusieurs systèmes d'exploitations et plusieurs langages intéropérables.


Sommaire

Fonctionnement

Le principe, fortement inspiré de Java, est assez simple.

Source

Chaque langage (C#, VB.NET, F#, J#, C++, JScript.NET et PHP.NET pour les plus connus) a sa propre syntaxe.

Les fichiers sources sont ensuite compilés en un même langage de base, le Common Intermediate Language. A ce stade, on ne peut plus distinguer quel langage a été utilisé pour créer le code concerné (sauf en connaissant les habitudes des différents compilateurs). A ce stade, tous les langages sont donc égaux devant les fonctionnalités de DotNET.

Fichiers DLL & EXE

Cela permet de développer chaque partie d'une application avec le langage le plus adapté ou le mieux connu du programmeur, via un processus assez similaire à la jointure de fichiers .OBJ de sources différentes dans le monde du natif, et tout à fait transparent et automatique de la plateforme DotNET.

Le passage Natif (API, Applications C++, COM, ...) <> Managé (Platorme .NET) se fait de manière automatique, soit via les interfaces COM, soit via P/Invoke. Ainsi, la compatibilité avec d'anciens systèmes est assurée.

Common Language Runtime

Chaque fichier exécuté invoque le compilateur à la volée (aussi appelé Just-in-time Compiler ou CLR) au démarrage et celui-ci se charge de compiler les parties intéressantes de l'application lorsque cela devient nécessaire. Ainsi, DotNET n'est pas interprété, ce qui serait trop lent, mais gagne en vitesse par rapport à la machine virtuelle de Java.

Par ailleurs, il est possible de créer dans certains langages (C++, C#) des portions de code 'unsafe', c'est à dire non-managé. Cela permet, dans certains cas, des optimisations manuelles de certaines parties du code.

Gestion de la sécurité

Les assembly (nom donné aux fichiers DLL et EXE) peuvent être signés numériquement et versionné. Si tel est le cas, l'authenticité de chaque assembly (signé) chargé par votre application sera vérifiée avant le lancement. Ainsi, si un assembly était modifié par un tiers, il deviendrait impossible de lancer l'application.

Seulement, il s'avère toujours possible de décompiler une application .NET et de la recompiler après, en ne lui attribuant plus de clé signée. Cela nécessite malgré tout la décompilation et recompilation de tous les assembly qui travaillent avec elle. Pour contrer cela, il faut utiliser des applications d'obfuscation, qui tranforme le CIL généré pour le rendre difficile voire impossible à décompiler.

D'où l'importance pour les clients de bien vérifier que les assemblys sont signés avec la clé du fournisseur officiel, et n'ont pas été modifiés par la suite. Cela peut se faire via divers outils.

Performances

DotNET est plus performant que Java car il se base sur des technologies plus récentes et des optimisations plus poussées, mais il reste (en général) plus lent qu'une application native (C++, ...) car il nécessité des outils annexes (Garbage Collector, ...) et une compilation à la volée.

.NET apporte par contre la performance pour les langages interprétés comme JScript ou PHP.

Récupérée de « http://wiki.developpez.com/DotNet »
Contacter le responsable de la rubrique Accueil